Hypnose

Le terme « hypnose » est de nos jours devenu courant au sein des médias. Pour autant, il est fréquemment présenté et galvaudé sous un aspect spectaculaire et magique tandis que l’hypnose sous son aspect médical et thérapeutique ne l’est pas suffisamment.

L’hypnose est en réalité un processus physiologique cérébral naturel que nous utilisons tous chaque jour sans en avoir conscience. Ne vous est-il jamais arrivé de conduire sur l’autoroute et de vous dire que vous étiez « comme ailleurs » durant quelques instants en croisant un panneau de direction ? N’avez-vous jamais été surpris de lire durant de longs moments en étant comme absorbé par votre lecture et ce sans avoir conscience du temps ? Ces petits moments sont autant d’exemples de mise en hypnose spontanée par votre cerveau. Cela lui permet alors de corriger ou de modifier ce qui doit l’être ou de fortifier ce qui doit être, à l’inverse, conservé.

L’hypnothérapeute intervient auprès du patient pour lui faire prendre conscience de cette capacité naturelle, sa propre capacité, à résoudre ou diminuer certains problèmes tant physiques que psychologiques. L’hypnose, dans sa dimension scientifique, renvoie donc à un traitement complémentaire et alternatif par lequel le patient agit par lui-même et surtout pour lui-même. Elle est considérée comme une thérapie du changement. Dans ma pratique, je privilégie une approche ericksonienne de l’hypnose qui est non directive et qui donne l’opportunité au patient de maitriser le processus hypnotique en pleine conscience.

Bien que faisant partie des thérapies dites « brêves », le nombre de séances ne peut pas être fixé à l’avance car seule l’évolution du patient permettra de le préciser. Ainsi, certaines problématiques demanderont que peu de séances comme d’autres pourront amener à un nombre nécessaire de séances plus important. Il est important de préciser que l’hypnose est une thérapie et donc, comme pour toute thérapie, il est fondamental que le thérapeute puisse vous indiquer si l’hypnose est adaptée ou non à votre problématique.

Dans quels cas consulter un hypnothérapeute ?

  • douleurs aigues et chroniques,
  • anxiété,
  • dépression,
  • troubles du sommeil,
  • addictions (tabac, substances psycho-actives, médicaments…),
  • phobies / angoisses,
  • épreuves de la vie (séparation, deuil, agression, accident…),
  • burn out (épuisement professionnel),
  • confiance en soi / estime de soi,
  • troubles obsessionnels compulsifs (TOC),
  • troubles du comportement (comportement alimentaire, maîtrise des émotions…),
  • troubles de la sexualité,
  • état de stress post traumatique,
  • préparation aux examens,
  • accompagnement prénatal et postnatal (vécu de la grossesse, baby blues…),
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close